Dans une des chapelles de Villefranche de Rouergue, dans l'Aveyron du XVIIIème siècle, officie une confrérie appelée les pénitents noirs. Parmi eux certains composent de manière anonyme et passent leurs œuvres à la postérité en les archivant soigneusement.
Presque 300 ans plus tard lors de la création du Labyrinthe Musical en Rouergue ces partitions sont retrouvées, étudiées, retranscrites, puis interprétées par Rolandas Muleïka et l'Ensemble Antiphona. Au vu de l'accueil du public pour ces trésors exhumés une seule solution possible : les enregistrer afin que plus jamais ils ne se perdent !

Ici vous pouvez voir le travail de prise de son au sein de l'Eglise de la Chartreuse de Villefranche de Rouergue, chaque micro, chaque chaise, chaque pupitre, tout est disposé avec minutie. 4 jours durant du matin au soir les musiciens ont dû faire preuve d'une grande concentration et bientôt vous pourrez en écouter les premiers extraits ! Pour le disque en lui même, il doit encore être monté et passé au "mastering" avant d'être envoyé à notre label Paraty puis diffusé internationalement par Harmonia Mundi, patience c'est pour bientôt...

Capture d’écran 2016-09-29 à 11